< Unité missionnaire Charlesbourg-Laurentides
04.06.2021

Mots de départ

Abbé Gilles Rhéaume et abbé Jean-François Lapierre


Mot de départ de l’abbé Gilles Rhéaume

Un immense Merci !

Avec le mois de juin 2021, c'est la fin d'une année pastorale qui aura été particulière en raison de la COVID-19 et de l'implantation de l'unité missionnaire Charlesbourg-Laurentides.

Pour ma part, comme vicaire depuis six ans à Bon-Pasteur et prêtre depuis 1974, ce sera également un moment spécial, car à partir de l'été, je servirai l'Église de Québec comme prêtre-collaborateur dans l'Unité missionnaire Lotbinière-Érable.

Saint Paul écrivait que «l'un sème, l'autre arrose, mais c'est Dieu qui donne la croissance». Je veux ainsi vous remercier de tout cœur, en pensant aux membres de l'équipe pastorale, aux associations où j'ai pu œuvrer, à vous paroissiennes et paroissiens, ainsi qu'aux bénévoles.

Grâce à votre hospitalité très chaleureuse, j'ai pu être prêtre pour vous. Le prêtre est avant tout un serviteur, serviteur de la Bonne Nouvelle et ministre de l'Eucharistie qui est la source et le sommet de la vie d'une paroisse comme de celle de l'Église.

Je rends grâce à Dieu pour ces belles années parmi vous. Je lui demande de vous combler encore de ses bénédictions. Que le Seigneur bénisse la nouvelle Unité missionnaire et particulièrement l'abbé Patrice Breton qui a accepté d'en être le modérateur. Continuez à vous impliquer chacun et chacune selon vos talents et comme le chante l'abbé Robert Lebel, on pourra dire de vous: «Je voudrais qu'en vous voyant vivre étonnés, les gens puissent dire, Voyez comme ils s'aiment, voyez leur bonheur.»

Soyez assurés de ma prière fidèle,
Gilles Rhéaume, prêtre

Mot de départ de l’abbé Jean-François Lapierre

Chers amis des communautés chrétiennes de la paroisse Bon-Pasteur,

Voici déjà le temps de se dire aurevoir. En pensant à la dernière année et demie, l’image qui me vient à l’esprit est celle d’une tempête. En effet, il n’est pas exagéré de dire que mon premier mandat comme vicaire ne s’est pas du tout déroulé comme je l’avais imaginé. Par contre, à travers cette période très exigeante pour tous, j’ai toujours ressenti votre accueil et votre soutien, et je rends grâce à Dieu pour le témoignage de votre foi. D’ici quelques semaines, je vais débuter un nouveau mandat au sein de l’unité missionnaire Louis-Hébert. Là-bas comme ici, les défis à venir sont importants, mais n’oublions pas les paroles du Seigneur : « Ce qui fait la gloire de mon Père, c’est que vous portiez beaucoup de fruit et que vous soyez pour moi des disciples. » (Jn 15, 8) Au-delà des résultats visibles et des succès apostoliques, qui ne dépendent pas toujours de nous, ayons à cœur de porter du «fruit», c’est-à-dire le Christ lui-même, en demeurant unis à Lui et entre nous. C’est la grâce et le bonheur que je nous souhaite. Merci encore, que Dieu vous bénisse et bonne route!

Jean-François